DSC_8807 2.JPG
ACTUALITES 

Mimi dans La Bohème spanish and french tour Oct/Nov 2022

Micaëla début au Festival Théâtres lyriques de pierre Sicile, Août 2022

 

Concert avec le Calms à Opéra de Marseille

"la projection et le lyrisme du soprano d'Héloïse Koempgen si jeune mais déjà éblouissante Mimi de La Bohème..." Stéphane Sénéchal ODB

Début en Abigail du Nabucco de Verdi AVRIL 2022

" En Abigaille, la soprano française  offre une prestation intense illuminée par ses aigus rayonnants et ses graves au grain moelleux.L'auditeur a le droit à l'aisance constante des vocalises et des sauts de registre spectaculaires. Le souffle est géré avec économie par la chanteuse qui amène le tempo , alerte." 9 Avril 2022,Opéra de MASSY Par Emmanuel Deroeux pour Olyrix .

https://vimeo.com/696970983

Cio Cio San  JUMP IN ; MADAMA BUTTERFLY Opéra théâtre grand Avignon

"Il faut rendre hommage à la jeune soprano française , car elle interpête ce rôle difficile entre tous au pied levé, triomphant des embûches pour remporter aux saluts un succès, mérité.Héloïse incarne à merveille cette geisha de 15ans, ce "papillon" que célèbre le livretet sa voix pure brille dès le duo d'amour. Par la suite, la chanteuse rend bouleversant l'aveuglement de Butterfly et, en contraste avec son désespoir, lance des aigus éperdus" Bruno Villien pour Opéra magazine Février 2022.

Price "The voice of Violetta" in the competition Garaventa with Fabio Armiliato as president of the Jury.

Tosca au festival Lirica sul tevere, rôle gagné lors du concours présidé par Katia Ricciarelli

PRESS

CARMEN Août 2022

http://www.globusmagazine.it/dramma-della-carmen-bizet-rivive-al-teatro-greco-siracusa-coro-lirico-siciliano/#.YxkUdqS-iaN

7 Août 2022 à Siracuse

D’un haut niveau le Don José d’Eduardo Sandoval et la splendide Micaela d’Héloïse Koempgen

“ Ainsi, une belle surprise fut également la voix parfaite du soprano français Héloïse Koempgen ,  Micaela réellement convaincue et de grande qualité, laquelle nous a fait repenser aux autres artistes de brillant niveau que nous avions écouté les années précédentes.” De Francesco Giordano pour Globus magazine 

 

https://aetnainscena.it/festival-dei-teatri-di-pietra-una-carmen-scintillante-incanta-taormina/

11 Août  2022 après Taormine 

“ Le soprano français Héloïse Koempgen dans le rôle de la douce Micaela a très bien rendu l’âme de la femme délicate, manifestant une maîtrise de la technique et une capacité interprétative notoires, aussi bien qu’une prononciation précise." Silvana La porta pour Arte in scena.

https://www.informasicilia.it/blog/2022/08/10/carmen-e-tanti-applausi-a-taormina-interviste-video/

10 Août 2022

"Héloïse Koempgen (Micaela) dessine son personnage comme une jeune fille simple et fidèle,mais aussi courageuse et forte puisqu' au 3ème acte, elle affronte ses propres peurs dans la montagnE seule de nuit; déterminée à récupérer son amour Don José.

José, frère adoptif de Micaela devait épouser cette dernière. Sa rencontre avec Carmen le pousse à se détourner d'elle. Bien qu'il l'ait repoussée au 1er acte, Micaela vient quand même annoncer la mort de sa mère à José et le contraint ainsi à abandonner Carmen " de Giada Pagliari pour Informasicilia.it

"Remplaçante au pied levé, Héloïse Koempgen propose une Butterfly radieuse. La voix déboule en percées désespérantes, déploie tantôt l’épaisseur du déni, tantôt la fragilité de la tristesse. Son « Un bel di vedremo » est un grand succès qui lui vaut de longs applaudissements mais c’est sans conteste « Che tua madre » qui nous tire les larmes instantanément. Sans jamais trop gesticuler de douleur, Koempgen trouve l’ancrage de la tragédienne qui confère à l’héroïne sa profondeur."

CIO CIO SAN MADAMA BUTTERFLY Opéra grand Avignon, Tancrède Lahary pour Forum opéra 19 Novembre 2021

" L'opéra de chambre d'après Harawi d'Olivier Messaien se veut une réinterprétation déconcertante du mythe portée par le tandem électrisant Emmanuel Olivier et Héloïse Koempgen.Cette dernière signe une performance onirique , en immersion totale dans la psychée d'une héroïne submergée par ses propres émotions.A mi-chemin entre mélodies du XX ème siècle et lyrisme dramatique, sa capacité à passer d'un registre à l'autre impressionne, et ses qualités théâtrales capturent les spectateurs dans un récit dont les clés de lecture sont volontairement rendues mystérieuses par le compositeur-librettiste.Au fil de la performance, elle égraine les onomatopées et formules mystérieuses, se faisant chamane en transe guidant le public dans les limbes de l'esprit humain.

L'oeuvre implique une gymnastique vocale, exercée avec brio par la cantatrice.Avec tonicité, elle exécute les excentricités du texte en prenant appui sur des consonnes rebondissantes....."

Harawi,  Fantine Douilly pour Olyrix Octobre 2020 Festival musica nigella.

"La soprano Héloïse Koempgen se lance dans l'aventure avec la conviction chevillée au corps.la voix est large, le soutien assez ferme, l'aigu ancré et épanoui, la prononciation modèle.C'est une voix plus résolument lyrique que dramatique , aux belles envolées (...) La prestation force le respect par le tempérament démontré et l'expressivité dont elle fait constamment preuve."

Harawi, José Pons pour Olyrix Octobre 2020

"L'aspect chaleureux du soprano français Héloïse Koempgen a surpris très favorablement, passant avec une extrême dextérité des vocalises du 1er acte à la suite avec la présence d'un soprano lyrique plein , doté d'un timbre d'une grande beauté caressé par de chaudes irisations solaires"

La Traviata  Miguél Ángel SANTOLARIA pour Opera actual Novembre 2019

"Nous nous devons de décerner un hommage particulier à l'extraordinaire présence scénique ainsi qu'à la voix puissante du soprano français Héloïse Koempgen qui interprêtait le rôle de Violetta à merveille."...pour El nostre ciutat Alcoy, Octobre 2019

"Le public retint sa respiration lorsque Violetta (Héloïse Koempgen) trembla d'amour pour son ultime souffle de vie; avec sa voix limpide et pure ,pour autant non exempte d'une interprêtation chaleureuse et bouleversante" Jacinto Castillo pour La voz Novembre 2019

"D'Héloïse Koempgen, on remarque d’emblée qu’il s’agit d’une « nature » : c’est aussi son abattage scénique qui signale son interprétation de Métamorphoses de Poulenc ou des trois mélodies signées Laurent Colin."

Laurent Bury pour Forum opéra Oct 2018

 

" M.Delunsch a réussi à rendre les Dialogues des Carmélites rock'and roll avec une Héloïse Koempgen-Bramy totalement habitée par le rôle de Blanche et un public aux anges "

 J.Garay pour Sud Ouest Sept 2016

"Héloïse Koempgen-Bramy (France) sut modeler les couleurs de la voix tout comme elle modela le jeu de la séduction et de l'innocente rouerie (la Bohème)"

Pierre Gerges pour Luxemburger Wort

“davvero magistrale è stata la francese Héloise Koempgen-Bramy che ci ha regalato una splendida versione dell’aria pucciniana Si, mi chiamano Mimì tratta dalla Bohème."

Amelia Conte pour Passaparola

 

"Tenor Adriano Graziani gave the audience goose bumps more than once with his interpretation of Rodolfo. After each one of his arias the audience showed her appreciation by a sincere applause. His opponent Héloïse Koempgen-Bramy in the role of 

Mimi was every bit as good as him."

Frontview Magazine, Anouk Antonissen, May 29 2016

 "Soprano Héloïse Koempgen-Bramy (Mimì) coloured beautifully in the duets with tenor Adriano Graziani (Rodolfo)."

A lively La Boheme by Opera Zuid (***) – NRC Handelsblad, Joep Stapel, May 23 2016

"Protagonists Adriano Graziani (Rodolfo) and Héloïse Koempgen-Bramy (Mimì) developed themselves into nicely singing, reasonably plausible theatre personalities, in capable of losing themselves more and more in their roles.”

La Boheme of Opera Zuid misses passion - Eindhovens Dagblad, Marjolein Sengers, May 23 2016

 

"Héloïse Koempgen-Bramy has an enjoyable light vibrato that colours well with the music that is offered from the orchestra pit"

Place de l'Opera, Francois van den Anker, May 22 2016

“Les jeunes sopranos ont également montré leurs qualités: puissance et gros moyens pour Héloïse Koempgen-Bramy ... Bien qu'au début de sa carrière, elle est déja une professionnelle reconnue ”

A l'occasion du festival Pézenas enchanté; La marseillaise l'Hérault du jour  

Héloïse Koempgen soprano